Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 14:57

Stéphane Gendron est l’un des grands noms de la toponymie actuelle en France. Il a étudié pendant sept ans le parcellaire du département de l’Indre, ce qui lui a permis d’écrire une « bible » sur les noms de lieux du département, ouvrage aujourd’hui épuisé. Il était à la salle Sophie Tatischeff de Ste Sévère, à l’invitation des « Amis de la Tour », le 17 mai, pour nous parler des noms de lieux du canton de Ste Sévère.

Le nom des lieux autour de Ste Sévère

La toponymie recherche la motivation qui a conduit à donner tel nom à tel lieu. Les noms fluctuent au gré des documents et des traductions de l’oral à l’écrit. Il faut donc rechercher son origine, dater le nom, suivre son évolution et trouver son étymologie. Le même mot évolue du nord au sud de la France, par exemple, dans notre région, « Le Plaix » vient de Plessis, mot du nord qui indique un lieu entouré d’une clôture de branchages entrelacés ; Lourdouer est la traduction locale d’Oradour dans le sud ou de Ouzouer plus au nord, mot qui signifie « petit oratoire ».

Pour l’essentiel, les noms de lieu sont pour ainsi dire en place au 15e siècle.

Les noms de lieu trouvent principalement leur origine dans la dénomination :

  • Du milieu naturel (eau, végétation, relief),
  • Des hommes (nom de personnes) et les industries associées
  • Des cultes ou des institutions

La fréquence de ces trois familles de nom varie : en France, 1/3 des noms de lieux est un nom de personne, mais seulement 1/6 dans le département de l’Indre.

Noms liés à l’eau

L’eau peut avoir un aspect positif comme Fontaine ou Font (occitan) : Fontbonne, Font pisserotte ; mais l’eau peut avoir un aspect négatif comme grenouillère qui est un marais même s’il n’y a pas toujours des grenouilles (sauf des monstres ayant une forme de grenouille et pouvant avaler les enfants !) Autres noms liés à l’eau : goutte, seigne (terre humide), pêcherie, fosse, mouligoux (terre molle près des sources)… La Taissonne fait référence au blaireau.

 

noms liés à un relief

Le nom désigne plus souvent une hauteur (même s’il s’applique parfois à la vallée d’où on voit la hauteur), ainsi : Grippon (de grimper : origine germanique), Peu (forme locale du Puy), Tertre (petite butte), Pouge (crête avec un chemin de crête), montet, Lavaux (la vallée) ; mais aussi : Montaregret : lieu de justice, gibet

 

noms désignant la végétation

Charpagne (charme), Chassin (chêne), Saulzais (saule), Bessolles (bouleau), crou (pommier sauvage), vergne (aulne), Fragne (frêne), Theil (tilleul) Brande (ancien défrichement), Breuil (petit bois),

Bussière (buis), Feusines (fougères)

 

noms désignant des animaux

Ces types de noms doivent être appréhendés avec prudence car ils sont souvent métaphoriques : Petloup désigne en fait une parcelle qui rapporte peu, Asnière est plutôt un moulin mût par des ânes et la Loube (de louve) serait le surnom d’une personne.

 

noms désignant des habitations

Mas (maison), Loge  (petite maison) Borde (cabane), Villaine (terre tenue par un paysan libre), bordeau (petite métairie). Bellevue ou bel-air sont des noms plus récents désignant des lieux favorables pour construire une maison.

 

noms désignant des voies

Gué, Pont, Planche (passage de rivière avec des pierres plates) ; une curiosité locale : « La Vie aux morts », dans cette expression, vie signifie via (route), la vie aux morts est le chemin des morts, donc le chemin du cimetière.

 

noms provenant d’institutions ou de religion

La justice, les noms des saints, fontaines christianisées, les commanderies, temples qui étaient des parcelles appartenant à ces ordres religieux, martouries, martrois (lieu des morts : cimetière)

 

noms importés

Le Maroc, le Sénégal … désignent généralement des personnes ayant fait des campagnes militaires, les noms sont récents

 

noms de personnes

Surtout composés, ex ; Puyberthier

Le préfixe chez (casa) signifie « maison » le suffixe « ange » ou « ière » désigne la propriété

 

Les noms évoluent au cours du temps, parmi les exemples amusants : les Fromentaux, évoquant une bonne terre à froment, est devenu « Les Froids Manteaux » ou le Viornay indiquant la présence de viorne est devenu « Le Vieux René ». Ensuite, les gens s’approprient ces nouveaux noms, les réinterprètent en leur accolant des légendes !

Stéphane Gendron se prête ensuite volontiers au jeu des questions, et elles furent nombreuses, chacun voulant savoir l’origine du nom de son village, ou éventuellement qu’on lui confirme ce qu’il croit savoir !

Le nom des lieux autour de Ste Sévère

Fossés (mur, tour) Sarrazin : nom donné au moyen-âge à une ruine déjà ancienne et attribuée à un envahisseur ; tous les envahisseurs étaient désignés sous le terme de Sarrazin.

Houillères : endroit où l’on fabriquait des poteries.

Maintenant, quelques devinettes :

Qui sont :

Les castrovicecontamliens

Les carteriens

Les lévicomontains

Les lacubusiens

Les giorgiots

Les pitolats

Réponse : les habitants de La Chätre Langlin – Saint-Chartier – Montlevic – Lacs – Lys-Saint-Georges – Saint-Marcel)

Partager cet article

Repost 0
Published by nous-en-boischaut-sud
commenter cet article

commentaires

  • : Nous en Boischaut-sud
  • : Découvrez les animations et manifestations dans le Berry et en Boischaut sud, préparez vos sorties grâce à notre agenda
  • Contact

Les fêtes, animations qui égrènent le calendrier de nos villages sont un des attraits de notre Berry : entre Châteaumeillant, Le Chatelet, Lignières, La Châtre, Ste Sévère ... Retrouvez-les dans notre agenda et découvrez les compte-rendus des activités auxquelles nous avons participé.

Nous sommes maintenant également présent sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Nous-en-Boischaut-Sud/280616368744563?ref_type=bookmark

Venez nous rendre visite

Merci Marie-France !

Affiches

UA-62890623-1