Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 10:40

Dans la cour du Plaix à la nuit tombante, trois voix se sont associées pour présenter et caractériser une expérience ethnographique inédite et méconnue en Berry. Pour cette troisième séance du cycle « Ecoutez voir » des causeries estivales thiaulines, Christian Roth, président de la fédération des sociétés savantes du Centre s’est joint à Micheline Chabenat, Thiauline, et Amaury Babault, Thiaulin et historien, pour évoquer la « Société des Forétins » et le « Musée régionaliste du Rogerin » de Saint-Martin d’Auxigny. Christian Roth a tout d’abord replacé cette « Société » dans le contexte de l’époque et l’émergence du mouvement régionaliste en Berry et en France. Micheline Chabenat a expliqué ensuite comment le souvenir de ce groupe, ce musée et de leurs collections était parvenu jusqu’à nous. Pour finir, Amaury Babault a montré en quoi ils constituaient la première démarche ethnographique complète et globale en Berry, bien avant tous les autres groupes berrichons.

Ecoutez voir les Forétins

Cette « Société des Forétins » est, à proprement parler, la première véritable expérience ethnographique et folklorique berrichonne. Si les Gâs du Berry, fondés en 1888 par Jean Baffier et Edmond Augras, sont souvent présenter comme le plus ancien groupe folklorique du Berry et de France, ils n’ont pourtant pas la démarche ethonographique de la Société des Forétins. Les Gâs du Berry rassemblent des musiciens de l’Indre et du Cher dans une harmonie rustique qui assurent des prestations musicales, sans démarche de collecte et de diffusion ethnographique (danses, costumes, matériel…), dans la dynamique nationale du développement des mouvements régionalistes. Les Forétins sont créés un peu plus tard, au début des années 1910, par Louis Gadouin et d’autres habitants de la commune et du canton de Saint-Martin d’Auxigny, avec le soutien actif de la famille princière d’Arenberg de Menetou-Salon. Ils assurent rapidement de nombreuses prestations en costume (participation aux journées régionalistes et à la foire-exposition de Bourges, animation de la foire aux fruits à Menetou-Salon, fête des pommiers fleuris à Saint-Martin d’Auxigny...) pour lesquelles ils sollicitent régulièrement, faute de compter dans leurs rangs leurs propres musiciens, Jean Rameau et quelques membres de son groupe des Maîtres Sonneurs de vielles de de cornemuse de Bourges. Parallèlement, ils entreprennent une démarche de collecte ou de récupération de pièces de costume, de meubles et d’outils dans tout le pays forétin et le canton de Saint-Martin. Ces collections sont rassemblées et présentées dans le « Musée régionaliste » (on dirait aujourd’hui éco-musée ou musée d’arts et traditions populaires) du Rogerin qui est inauguré en septembre 1913, avec le soutien actif des fils du prince d’Arenberg.

Ecoutez voir les Forétins

Ce musée et cette société n’auront néanmoins qu’une courte existence car la Première guerre mondiale qui éclate un an plus tard vient mettre un frein à leurs activités. Après la guerre, le décès de Julie Ledoux, membre active des Forétins et gardienne du musée du Rogerin, en 1920 leur porte un nouveau coup. La « société des Forétins » entre en sommeil et le musée ferme probablement en 1922. Pourtant, l’apport de cette expérience ephémère est indéniable pour le Berry. Une petite partie des collections textiles amassées à ce moment, une quarantaine de pièces de costume conservées par les Thiaulins et le groupe Notre Berry de Bourges, est parvenue jusqu’à nous. Elles montrent qu’une démarche d’inventaire rigoureuse de grande ampleur avait déjà été entreprise (mention des localisations d’origine, numéros d’inventaire et identification…). Il est fort probable que les autres éléments de la collection (outils, objets, meubles) aient été traités de la même manière. Ce fonds inédit a été dispersé après la fermeture du Musée du Rogerin, mais certaines pièces dorment peut-être encore dans le canton de Saint-Martin.

Ecoutez voir les Forétins
Ecoutez voir les Forétins

La soirée s’est terminée autour du verre de l’amitié et d’un petit mangement à la mode thiauline, permettant de riches échanges entre les trois conférenciers et leur auditoire, en attendant le prochain « Ecoutez voir » qui abordera, à travers la châtaigne et son image, le patrimoine vivant berrichon, vendredi prochain, le 5 août, à 21 heures.

Ecoutez voir les Forétins

Merci Amaury !

Et merci à François Chabenat et Charlène Maricot pour les photos.

Partager cet article

Repost 0
Published by nous-en-boischaut-sud
commenter cet article

commentaires

  • : Nous en Boischaut-sud
  • : Découvrez les animations et manifestations dans le Boischaut sud, préparez vos sorties grâce à notre agenda
  • Contact

Les fêtes, animations qui égrènent le calendrier de nos villages sont un des attraits de notre Berry : entre Châteaumeillant, Le Chatelet, Lignières, La Châtre, Ste Sévère ... Retrouvez-les dans notre agenda et découvrez les compte-rendus des activités auxquelles nous avons participé.

Nous sommes maintenant également présent sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Nous-en-Boischaut-Sud/280616368744563?ref_type=bookmark

Venez nous rendre visite

Merci Marie-France !

Affiches

UA-62890623-1