Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 05:29

Une trentaine de personnes le 16 octobre au matin devant le Musée des vieux métiers à Châteaumeillant et tout le monde part ensemble pour une balade dans la campagne.

Automne à Châteaumeillant
Automne à Châteaumeillant

La descente de la Promenade est abordée avec le soleil qui éclaire la voute des arbres ; nous jetons un petit coup d’œil en passant au « lavoir chaud » cher aux lavandières du temps passé : l’hiver, l’eau de source y était plus agréable pour la lessive.

Automne à Châteaumeillant
Automne à Châteaumeillant

Une petite grimpette pour accéder à la déviation de la D943, on se regroupe pour une traversée en toute sécurité et on arrive dans les vignes, vendangées ; voilà nos premières couleurs d’automne. La vigne fait ensuite place aux pâturages, nous cheminons sous le regard de fringants chevaux puis d’ânes beaucoup plus placides. Dans les jolis sentiers, les arbres prennent tout juste leurs premières couleurs d’automne.

Automne à Châteaumeillant
Automne à Châteaumeillant

Au carroir, ce n’est pas sorcier, c’est le ravitaillement qui nous attend. C’est fou ce que l’on mange le matin quand on marche : entre fromages (locaux), rillettes et gâteaux sucrés ! Et puis une marche groupée donne une tout autre ambiance à ces regroupements.

Automne à Châteaumeillant

Nous repartons pour un bref parcours et une nouvelle pause, poétique celle-là. Cathy Cluzel nous interprète des poèmes d’Anne-Marie Chabbert : mélancolie et automne. C’est la découverte d’une poétesse de Châteaumeillant !

Automne à Châteaumeillant
Automne à Châteaumeillant

Les sentiers sont très agréables, nous retrouvons les arbres jaunissant ; en fait, nous faisons plus ou moins le tour de la « montagne » de Châteaumeillant : le terril de la carrière de Segondet. A propos, certaines hypothèses suggèrent que la famille de Montesquieu serait originaire d’ici !

Automne à Châteaumeillant

Nous retrouvons notre sentier de départ avec le passage devant cette curieuse croix comportant un cœur réalisé de façon très réaliste. Explications ?

Automne à Châteaumeillant

Arrivant en vue de Châteaumeillant, notre balade musarde dans les « hortillonnages » au bord de la Goutte Noire.

Automne à Châteaumeillant
Automne à Châteaumeillant

Un pot nous attend à l’arrivée. C’est l’occasion de faire une petite visite à ce musée des vieux métiers en particulier à cet impressionnant pressoir poutre (14 ou 15ème siècle).

Automne à Châteaumeillant
Automne à Châteaumeillant

Beaucoup de castelmeillantais qui ont fait cette randonnée ne connaissaient pas ce parcours et  ceux qui ne le connaissaient pas l’ont apprécié ; il faut dire que le soleil a facilité les choses !

Les randonnées groupées ne sont peut-être pas faites pour les vrais sportifs car on s’aligne sur le rythme des autres, mais elles génèrent une bien agréable convivialité.

Partager cet article

Repost 0
Published by nous-en-boischaut-sud
commenter cet article

commentaires

Régine Andiano 29/10/2016 18:57

Sur l'origine de la famille Montesquieu ....quelques précisions :
Une visite au village de Montesquieu (Tarn et Garonne) m'a permis de recopier un panneau explicatif dont je cite le début ci-dessous :
La famille se nommait "de Secondat" (Montesquieu ne fut ajouté que lorsque la famille s'installa dans ce village) ; elle tire son origine des seigneurs de Châteauneuf en Berry, branche cadette de la maison chevaleresque de Culan. La tradition voulant que l'ainé hérite, les cadets déshérités adoptaient le nom de Secondat. Pierre de Secondat, le premier du nom, quitta le Berry dans la première moitié du XIVe siècle et s'établit en Périgord. C'est son fils Jacques qui vint s'établir en Agenais
... Je tiens la suite du texte à la disposition des intéressés ...

nous-en-boischaut-sud 30/10/2016 10:10

Merci Régine de lancer la discussion sur les origines berrichonnes de Montesquieu. Evidemment, tout ce que tu dis est exact mais l’histoire des Montesquieu en Berry avant leur émigration en Guyenne est beaucoup moins bien connue. Voici ce qu’en dit André Alabergère dans son livre « Au temps des laboureurs en Berry ».
Le nom s’écrit Secondet ou plus souvent Secondat voire Segondat, en raison de sa prononciation locale. Nom rare, il se rapporte à une seule famille large des terroirs limitrophes de Culan et de Châteaumeillant, dont l’actuel hameau de Secondet à Châteaumeillant perpétue le nom… Les mentions des Secondat restés en Berry, après l’émigration d’une fraction des leurs en Guyenne, attestent de positions sociales bien établies de censitaires et de notables.
La fortune des Secondat débute selon toute vraisemblance quand les d’Albret deviennent une grande famille du Berry. Charles d’Albret, connétable, st pourvu en 1400 de seigneuries en Berry (Orval, Montrond) … ses descendants recevront entre autre le fief de Châteaumeillant … Les notables Secondat ont pu tirer bénéfice de leur contact immédiat avec leurs seigneurs les d’Albret… Ainsi verra-t-on les Secondat occuper de hautes charges auprès des d’Albret à la cour de Navarre où ils furent gouverneurs des domaines et homme de confiance de Jeanne d’Albret …

  • : Nous en Boischaut-sud
  • : Découvrez les animations et manifestations dans le Boischaut sud, préparez vos sorties grâce à notre agenda
  • Contact

Les fêtes, animations qui égrènent le calendrier de nos villages sont un des attraits de notre Berry : entre Châteaumeillant, Le Chatelet, Lignières, La Châtre, Ste Sévère ... Retrouvez-les dans notre agenda et découvrez les compte-rendus des activités auxquelles nous avons participé.

Nous sommes maintenant également présent sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Nous-en-Boischaut-Sud/280616368744563?ref_type=bookmark

Venez nous rendre visite

Merci Marie-France !

Affiches

UA-62890623-1