Roland Dubillard chez Maurice Sand avec Théâtralacs

Publié le par nous-en-boischaut-sud

Le beau théâtre Maurice Sand à La Châtre le 4 octobre : une scène nue, une récitante, un musicien/bruiteur qui fait partie intégrante de la scène. C’est que Roland Dubillard, l’auteur de « Gom » était habitué à la radio et à la radio, le décor … Alors, comme le dit JC Moreau, le metteur en scène de Théâtralacs : « il suffisait que quelqu’un dise « Nous sommes dans une forêt » pour se retrouver dans une forêt … »

Roland Dubillard chez Maurice Sand avec Théâtralacs

La chevauchée du Prince Punaise nous entraîne dans la forêt du magicien Varlope. Accusé, condamné injustement, le magicien se venge en faisant pousser les arbres à partir de tout le bois contenu dans le Palais de Justice et le tribunal se transforma en forêt tropicale... De jeux de langage (une canne à pêche et un canapé, c’est presque pareil, mais sur l’épaule …), de fantaisie en incongruité, on se retrouve dans le rêve de Georges où tout s’enchaine dans une logique, mais une logique onirique : un sifflet se transforme en flute, de flute on passe au pain pour arriver au sandwich et quand on fait un zoom apparait la femme de Georges entre les deux tranches de pain !

Roland Dubillard chez Maurice Sand avec Théâtralacs
Roland Dubillard chez Maurice Sand avec Théâtralacs

Entre poésie et humour, les acteurs de Théâtralacs nous entraînent, nous perdent, nous retrouvent dans ce texte fantasque plein de naïveté qui joue souvent avec l’absurde. Glissant sur les transitions, ils rendent avec beaucoup de naturel un texte qui manifestement ne l’est pas.

Chapeau !

Roland Dubillard chez Maurice Sand avec Théâtralacs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article