Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 05:35

Pour notre retour en forêt de Tronçais nous avions rendez-vous avec Michel Biegnon, notre guide d’un jour, au rond du chevreuil en ce 6 octobre. Toujours une joie de retrouver le fondateur de l’association qui allait devenir « Châteaumeillant Nature ». Passionné de nature, il vit au bord de cette forêt qu’il connait parfaitement.

Commençons par une petite introduction à la forêt de Tronçais. Si elle n’est pas la plus grande avec ses 10600ha c’est l’une des chênaies les plus représentatives de France. Elle comporte également 130ha d’étangs qui ont été utilisés et développés pour alimenter les forges de Tronçais au 19ème siècle. Deux grands noms sont associés à Tronçais : d’abord celui de Colbert qui a réaménagé cette forêt avec l’idée d’approvisionner en bois la marine de guerre, puis celui de Nicolas Rambourg qui créa les forges de Tronçais au 18ème siècle. Elles fonctionnaient au charbon de bois. Aujourd’hui, Tronçais est une forêt exploitée par l’ONF dont la rentabilité, bien réelle, repose sur la fabrication de merrains pour l’industrie tonnelière, mais nous verrons cela plus tard.

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

Sur le rond du chevreuil, une petite maison de garde-chasse est maintenant reconvertie en auberge pour chauve-souris !

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

Nous reprenons la voiture pour l’étang de Saint Bonnet qui est le pôle touristique de la forêt avec sa plage et son camping. En ce 6 octobre il faisait un peu froid pour se baigner, par contre c’était un temps idéal pour se promener sur l’allée parfaitement aménagée qui longe l’étang.

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

L’occasion pour Michel Biegnon de nous parler de la chasse (une autre activité importante sur la forêt) ou bien de la faune et de la flore (la roselière se développe mais le droséra, plante carnivore autrefois présente semble avoir disparue), de la gestion de la forêt qui avec ses coupes claires est critiquable car les cerfs empêchent la repousse des jeunes plants de chênes.

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

L’heure est maintenant venue pour notre rendez-vous avec un merrandier à Meaulnes qui accepte de nous présenter son métier.

Il reçoit les troncs d’arbres (au moins 90cm de diamètre) qui ont séjourné plusieurs mois dans l’eau pour les protéger des insectes. Ils sont découpés en tronçons de 1m en éliminant toutes les parties comportant des défauts. La qualité du bois se juge à la finesse du grain du bois pour cela les chênes de Tronçais sont réputés : leur croissance est lente et régulière.

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

Chaque tronçon est ensuite fendu en une douzaine de secteurs qui sont ensuite sciés en suivant impérativement le fil du bois pour obtenir des merrains de 27mm d’épaisseur (ils seront ultérieurement rabotés à 22mm).

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature
Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

Avec toutes ses opérations le taux de chute avoisine les 75 à 80% ; celles-ci sont destinées au bois de chauffage. Pourtant, à l’achat, le bois de Tronçais est hors de prix, ceci explique peut-être qu’actuellement le m3 de merrain se négocie autour de 3800€ !

Les arbres ayant longuement séjourné dans l’eau, les merrains en sont imbibés. Bien empilés avec des espaces permettant la circulation de l’air, ils sont stockés en attente de leur départ en région bordelaise. Là, ils seront cintrés pour former les douelles de tonneau, mais ça, c’est une autre histoire !

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

Nous avons trouvé à Meaulnes un merrandier heureux ! Travaillant à la tâche, en toute liberté, cet homme passionné par son métier réalise son rêve de vivre au milieu de sa forêt.

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

Après cette découverte, il est l’heure du pique-nique sur une aire aménagée sur un rond de la forêt. Chacun sort son panier et la civilisation du partage règne en maître jusqu’à la tombée de la nuit.

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

Parce qu’en ce moment, à la tombée de la nuit, c’est le moment du brame.

Auprès de la forêt, à côté d’une prairie, voilà le site idéal pour attendre. D’ailleurs le coin est connu, une file de voitures est garée le long de la route. Alors pas de bruit. Un peu au loin, puis plus près, à droite, à gauche, au fond, les brames se font entendre : les cerfs sont au rendez-vous.

Tronçais : forêt, merrandier et brame avec Châteaumeillant Nature

Beaucoup de brames, ce qui est plutôt exceptionnel à cette époque de l’année, mais les cerfs, eux, ne se montreront pas, les biches n’ont pas choisi notre pré !

Partager cet article

Repost 0
Published by nous-en-boischaut-sud
commenter cet article

commentaires

  • : Nous en Boischaut-sud
  • : Découvrez les animations et manifestations dans le Boischaut sud, préparez vos sorties grâce à notre agenda
  • Contact

Les fêtes, animations qui égrènent le calendrier de nos villages sont un des attraits de notre Berry : entre Châteaumeillant, Le Chatelet, Lignières, La Châtre, Ste Sévère ... Retrouvez-les dans notre agenda et découvrez les compte-rendus des activités auxquelles nous avons participé.

Nous sommes maintenant également présent sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Nous-en-Boischaut-Sud/280616368744563?ref_type=bookmark

Venez nous rendre visite

Merci Marie-France !

Affiches

UA-62890623-1