Les petits trésors de Néret

Publié le par nous-en-boischaut-sud

Nos villages recèlent de petits trésors ; les « Amis de la tour de Ste Sévère » l’ont bien compris et nous ont conviés à Néret pour en découvrir certains. Pas moins de 80 personnes avaient répondu à cette invitation le 9 aout. Mr Médar, le maire de Néret nous attendait pour une présentation de son petit village de 200habitants seulement, mais avec trois associations dynamiques et rappelant également que deux  vignerons de la commune assurent leur production dans le cadre de l’AOC Châteaumeillant.

Au centre du village se dresse la grande église romane, elle était entourée de son cimetière jusqu’en 1897 ; à l’intérieur, à l’instigation d’Emile Chénon, une tribune a été construite en 1896 pour les enfants des écoles. Cette église a été restaurée en 1968-69 par Frère Isidore Dalla Nora.

Les petits trésors de Néret
Les petits trésors de Néret

A côté de l’église nous passons dans le parc dédié à Emile Chénon, le grand homme de la commune. Dans ce parc, une stèle est dédiée aux « Justes », ceux qui ont sauvé des enfants juifs pendant la guerre. Ici à Néret, bien des familles ont participé à l’accueil des enfants juifs, même si beaucoup ont souhaité rester anonyme. Un peu plus loin, une lanterne des morts, elle est de construction récente ; située sur le passage du chemin de St Jacques, c’est une belle fabrication de la Forepabe.

Nous prenons les voitures et nous nous dirigeons vers Acre. Une stèle est érigée à la mémoire de trois parachutistes : deux français et un belge. Engagés dans le SOE (directions des opérations spéciales, service secret britannique apportant son appui aux mouvements de résistance pendant la 2ème guerre mondiale), ils ont été parachutés sur Néret dans la nuit du 5 au 6 avril 1944. Mais ils furent repris à Briantes et exécutés à Buchenwald.

A Acre, se situe la belle demeure d’Emile Chénon (1857-1927), historien, archéologue et juriste, il a eu une grande influence à Néret. Bien auparavant, cette maison avait appartenu à Simon de Marcillat, oncle de Guillaume de Marcillat, peintre sur verre du 15ème siècle. Au milieu de la cour se dresse un sphinx ; il a été trouvé au Gessé (commune de Néret) en labourant près d'un temple et d’une voie romaine à la fin du 19ème siècle (ce sphinx étant plutôt d’origine étrusque que grecque, on pourrait parler de sphinge !), le sphinx est monté sur une colonne trouvée à Châteaumeillant, dans le quartier St Martin.

Les petits trésors de Néret
Les petits trésors de Néret

Nous reprenons la voiture pour nous rendre à Rochepot, autre belle demeure. Ce fut un domaine noble qui devint, par héritage, un fief de roture en 1680. La maison date du milieu du 18ème siècle, elle est parfaitement restaurée. Curieusement, la façade ne fait pas face à la route, celle-ci n’a pas été implantée à l’endroit prévu ! A côté de la maison, le pigeonnier a conservé ses trous de boulin. La girouette a été refaite à l’identique par le propriétaire actuel.

Les petits trésors de Néret
Les petits trésors de Néret

Retour en voiture pour le lavoir Ste Solange, il comporte une belle statue de la sainte. Ce lavoir également très bien restauré est alimenté par un puits ; devant l’enclos, un abreuvoir pour les animaux.

Les petits trésors de Néret
Les petits trésors de Néret

Revenant au bourg de Néret nous trouvons le lavoir St Martin, c’est le plus ancien (vers 1890), il était alimenté par le puits de la place. Une statue de St Martin a été érigée au niveau de ce puits à l’instigation d’E.Chénon ; cette statue, devant l’école, était censée protéger les enfants. Entre les années 1934 et 1947, le lavoir a été alimenté par une éolienne. Plus récemment, il a été utilisé par les lavandières lors de la fête des « Savoirs Oubliés » organisée par l’association de l’O ViVe. Prochainement, il va être décoré par des plantes aquatiques.

Les petits trésors de Néret
Les petits trésors de Néret

A l’issue de cette riche visite de la commune de Néret, les participants se retrouvent pour un pot offert dans la salle des fêtes ; au menu les productions locales avec le vin gris Goyer produit dans la commune et le jus de pommes du verger de l’O ViVe.  C’est également l’occasion pour Mr Daugeron, maire de Ste Sévère et président de la communauté de communes de se remémorer bien des souvenirs d’enfance, car il est né et à passé toute son enfance à Néret !

Les petits trésors de Néret
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zolver 15/08/2017 15:58

Félicitations pour votre riche commentaire, je suis encore plus savante qu'après la visite !!!!! Et un grand merci pour le covoiturage

Nous en Boischaut Sud 16/08/2017 10:30

Merci surtout au Amis de la Tour de Ste Sévère et aux intervenants de Néret !

BERGERAULT 15/08/2017 08:11

Magnifique, merci de nous le faire découvrir. Il y a hélas tellement de belles choses sur nos territoires qui passent au second plan.....