Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond

Publié le par nous-en-boischaut-sud

Le musée des racines de Thevet St Julien, le domaine de l’abbé Aymond, accueille jusqu’au 28 aout trois artistes mais également un grand absent auquel ces trois artistes rendent hommage : Denis Merle-Rémond, qui fut céramiste à Vicq-Exemplet jusqu’en 2012. Une rétrospective de son œuvre est présentée, elle est accompagnée d’une vidéo le montrant au travail, lui qui avec tout son dynamisme et son optimisme affirmait que toute céramique est utilitaire si elle est belle.

Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond
Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond

Carolyn, sa femme a repris le flambeau dans l’atelier de poterie de Vicq-Exemplet. A l’instar de Denis elle travaille particulièrement les émaux.  Constamment et patiemment, elle perfectionne et développe ses techniques propres et son savoir-faire dans le domaine. Elle est actuellement surtout inspirée par les figures animalières, une bonne occasion se présente ici de confronter son œuvre à la vision de l’abbé Aymond en son musée des racines.

Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond
Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond

Debbie Waller est la sœur de Carolyn, artiste multi-techniques son art est sous-tendu par une philosophie liée à l’écologie et au recyclage, allant de la peinture (avec de pigments naturel, à base d’épluchures de légumes notamment), à la réalisation de collages avec des produits recyclés, telles ces libellules aux ailes réalisées en sachets de thé recyclés. Elle fabrique elle-même ses papiers avec des produits organiques divers ce qui lui donne une ouverture vers de nouvelles gammes de texture et de coloris dont elle tire parti dans ses collages.

Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond
Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond

Debbie et Carolyn unissent parfois leur art pour réaliser des pièces communes, alliant céramique, cuivre recyclé et papier, en particulier pour cet arbre couché par le vent.

Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond

Caroline est la fille de Denis, attirée par le monde des insectes son dessin est d’une grande précision avec un souci du détail, rendant les formes avec une grande finesse du trait. Allant de l’abstraction à la figuration, passant du crayon au stylo, du noir à la couleur, elle nous présente, entre autre chef d’œuvre, son papillon sur une écorce que nous avions remarqué au Festival International d'Art Nature à Ainay le Vieil.

Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond

Pour ces artistes la nature est une source d’inspiration majeure, elles se trouvent ainsi sur même terrain que l’hôte habituel de ces lieux, l’abbé Aymond qui faisait resurgir des animaux de racines récupérées ça et là. Nous devons décerner une mention spéciale à l’animatrice du musée des racines pour la mise en place de l’exposition permettant de se faire parler les racines de l’abbé Aymond avec les céramiques, les collages et les dessins de celles qui lui ont succédé.

Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond
Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond

L’exposition est présentée jusqu’au 28 aout et puisque vous êtes au musée des racines, entrez dans l’église, de l’autre côté de la place, pour voir une autre facette de l’art de l’abbé Aymond.

Le musée des racines rend hommage au céramiste Denis Merle-Rémond
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article