Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 06:24

Dans le cadre des randonnées au Pays de George Sand, 120 randonneurs venant de toute la France et même d'au-delà, se sont retrouvés le 20 aout à Néret  pour une randonnée animée par le Prométhéâtre de Tours  sur le thème des femmes pendant la guerre de 14.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Il faisait bon ce 20 aout à se promener dans les chemins autour de Néret : une lanterne des morts moderne, un lavoir et nous arrivons à Acre pour la première animation de Prométhéâtre au pied de la croix dédiée par Emile Chénon à son père.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Nous sommes juste avant la guerre, le combat des femmes est porté par les suffragettes. Par la voix d’Hubertine Auclert elles revendiquent le droit de vote et l’éligibilité des femmes. Mais Jaurès est assassiné, la guerre est déclenchée, et cela juste avant la moisson ! Ils ont beau dire que le travail des femmes c’est son intérieur, la basse-cour et le potager, elles doivent néanmoins assumer tout le travail, et sans les chevaux qui ont été réquisitionnés, on ne va pas tout vendre quand même ! Ne restent dans les fermes que les vieux et les enfants-adolescents. La question de la direction des affaires de la ferme se pose, il en résulte bien des conflits générationnels ainsi que l’a saisi Ernest Pérochon dans « La Parcelle 32 ». Les scénettes présentées par Prométhéâtre en sont issus.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Un passage discret devant la maison d’Emile Chénon avec sa colonne surmontée d’un sphinx (vous pouvez trouver une petite description de certains lieux de Néret dans un article récent : http://nous-en-boischaut-sud.over-blog.com/2017/08/autour-de-neret.html).

Nous arrivons dans le bois d’Acre pour le ravitaillement à base de produits locaux (pâté de lapin, pâté végétal, fromages, confitures …), toujours aussi somptueux, et aujourd’hui, servi sous des chênes majestueux.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Une petite échappée dans les bois, l’accueil de quelques « Grands Noirs du Berry », quelques mures glanées dans les bouchures (attention : hors de portée des renards à cause de l’échinococcose) et nous percevons quelques notes de violoncelle de la suite pour violoncelle de Dall’Abaco.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

C’est une introduction au rôle des infirmières dans la guerre avec l’hommage rendu à Marie Curie qui s’y impliqua avec une grande énergie et créa le premier service de radiologie mobile. Mais les hôpitaux c’est aussi la misère des soins et des conditions d’hygiène déplorables. Les soldats meurent davantage de maladies que de blessures, la tuberculose des os fait des ravages.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

L’extrême lassitude des soldats au front, notamment en 17, conduit à des désertions tandis que les profiteurs de guerre sévissent à l’arrière. La chanson de Craonne est reprise en chœur par tout le public.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

L’émotion aux tripes, nous retrouvons Néret sur le chemin de Compostelle (plus que 1557 km !), avant cela nous profiterons de la salle des fêtes pour notre petit repas de midi.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Nous reprenons notre périple sur les petits chemins herbeux, toujours suivant le chemin des pèlerins, jusqu’à la fontaine Ste Solange. Là, nous nous intéressons au sort des femmes dans les usines pendant la guerre de 14.

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Il n'y a plus d’ouvriers pour travailler dans les usines alors on développe  la mécanisation ; mais la mécanisation ne peut pas tout. Femmes et enfants se retrouvent dans les usines à  faire des travaux de force comme ces munitionettes qui, 11h par jour, déplacent des obus de 7kg, sans discontinuer pour soutenir l’effort de guerre. Et en plus les garçons sont payés plus cher que leur mère, ça pose des problèmes d’autorité dans la famille ! Cependant les ouvrières sont en position de force pour réclamer, grève à l’appui, l’augmentation des salaires et la semaine anglaise.

Barrès a beau réclamer le « droit de vote des morts pour la France » qui serait transmis aux veuves de guerre et aux mères de soldats tués, ce n’est pas ce que veulent les féministes, elles veulent le droit de vote en tant que femme et non par procuration !

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Pendant ce temps là, la guerre continue avec les atrocités (les insupportables cris des blessés entre les lignes) et la situation précaire des réfugiés.

Mais terminons cette évocation sur une note plus gaie avec le « Cri du poilu » d'après Vincent Scotto : « A nos poilus qui sont au front /qu’est-ce qu’il leur faut comme distraction/Une femme, une femme… ».

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret
Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Et nous repartons par de belles allées ombragées pour rejoindre Néret.

9.5km ce matin, 7.5 km cet après-midi, nous avons tout de même parcouru 17km aujourd'hui, mais avec tous ces agréables intermèdes, les kilomètres ont glissé sans difficulté… Merci à Prométhéâtre pour leurs remarquables prestations !

Les femmes dans la guerre de 14, en randonnant à Néret

Une petite présentation de la commune par Mr le Maire, un moment de détente avec le vin gris et les jus de pommes et de raisins, tous produits sur la commune et c’est un au-revoir, nos randonneurs vont rejoindre leurs foyers et se donnent rendez-vous à l’année prochaine pour de nouvelles randonnées accompagnées au pays de George Sand !

Partager cet article

Repost 0
Published by nous-en-boischaut-sud
commenter cet article

commentaires

  • : Nous en Boischaut-sud
  • : Découvrez les animations et manifestations dans le Berry et en Boischaut sud, préparez vos sorties grâce à notre agenda
  • Contact

Les fêtes, animations qui égrènent le calendrier de nos villages sont un des attraits de notre Berry : entre Châteaumeillant, Le Chatelet, Lignières, La Châtre, Ste Sévère ... Retrouvez-les dans notre agenda et découvrez les compte-rendus des activités auxquelles nous avons participé.

Nous sommes maintenant également présent sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Nous-en-Boischaut-Sud/280616368744563?ref_type=bookmark

Venez nous rendre visite

Merci Marie-France !

Affiches

UA-62890623-1