La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

Publié le par nous-en-boischaut-sud

Cette année, la balade gourmande des vignerons était placée sous le thème des gallo-romains. Peut-être est-ce la raison pour laquelle, ce 10 septembre vers 9h30, sur la place de la mairie, nous avons été accueillis avec pâté, rillettes … Bien sûr, pour des personnes plus modernes, café et viennoiseries étaient également proposés !

La place de la mairie ? C’est là où se trouve le musée des vieux métiers avec son énorme pressoir probablement des 14-15ème siècles : une petite visite s’impose.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

Mais là n’est pas l’objet de la balade, alors nous repartons en direction du chantier de fouilles archéologiques de Châteaumeillant, pardon : Mediolanum. Car ce petit promontoire entre les rivières Sinaise et Goutte Noire est habité depuis plus de 2200 ans et vers 52 avant JC, il s’est passé des choses ici ! La ville était déjà protégée par un mur fait de poutres de bois entrecroisées et de terre avec un parement de pierres : le murus gallicus. Mais lorsque les armées de Jules César sont arrivées dans la région, nos gaulois ont compris que cela ne suffirait pas. Au pied de ce mur, ils ont creusé un fossé plat de 40m de large empêchant les machines de guerre d’approcher, et ils ont utilisé la terre pour recouvrir ce murus gallicus, formant un rempart massif de 14m de haut. Le fossé et le rempart sont toujours bien visibles. Mais on ne connaitra jamais l’efficacité de ce rempart : Vercingétorix a ordonné une autre stratégie et a demandé aux gaulois de brûler leurs villes pour empêcher le ravitaillement des troupes de César ; des traces d’un violent incendie datant du milieu du 1er siècle avant JC sont d’ailleurs présentes dans Mediolanum.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

Et c’est reparti pour notre balade à travers les vignes. Cette année, très peu de raisins et les raisins qui restent sont dans un état de maturité très variable : certains sont presque mûrs, d’autres totalement verts ; la raison : le gel. Les chaleurs printanières ont causé un démarrage précoce de la végétation puis une période de gel intense a suivi (-6°C). Elle a été très destructrice. Notre vignoble craignant généralement peu le gel n’est, par conséquent, pas équipé pour se prémunir du phénomène. Cette année, la récolte sera très faible et toute la récolte, si elle se fait, sera manuelle.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant
La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

Poursuivant notre parcours dans les vignes, nous sommes attirés par le fumet de jambons grillant sur un barbecue et nous sommes accueillis en musique. C’est l’instant de goûter et d’apprécier le vin tandis qu’Anne-Marie Chabbert nous interprète des chansons de circonstance.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant
La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

Le repas gallo-romain a été préparé en collaboration entre les restaurants « Le Relais du Facteur » de Ste Sévère et « La Goutte Noire » de Châteaumeillant. Il mêle judicieusement sucré –salé avec son millefeuille de betterave et de fromage avec sa sauce au miel ou la salade de choux, lentilles, pommes au miel et sauge ou encore sa galette de céréales avec sarrasin miel et fleurs de sureau. C’est véritablement délicieux.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant
La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

Nous retournons vers Châteaumeillant par des chemins champêtres pour retrouver le musée Emile Chenon.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

Ce musée est consacré à l’antiquité gauloise et gallo-romaine à Châteaumeillant, site où a été découvert un grand nombre d’amphores. Une reconstitution d’une de ces « caves à amphores » est présentée. Mais la raison de toutes ces amphores découvertes ici reste bien mystérieuse. La vie domestique gauloise ainsi que son industrie sont présentées à partir d’objets découverts lors des fouilles. Et il apparait que les gaulois n’étaient pas vraiment des barbares ! La salle gallo-romaine nous présente des découvertes plus récentes faites à Châteaumeillant, en particulier le « trésor » de Châteaumeillant découvert en 2012 avec son magnifique lion en bronze argenté.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant
La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

Un petit tour à l’église, chef d’œuvre de l’art roman, construite hors de la ville médiévale aux 11ème 12ème siècles. Cette grande église qui a  subit bien des vicissitudes en 900 ans, possède de très nombreux chapiteaux sculptés, pour la plupart sur le thème de la lutte contre la tentation. Et avec ses six absidioles, c’est dans une forêt de colonnes que nous évoluons.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant

De retour à la place de la mairie, nous pouvons jeter un coup d’œil sur le char de la reine qui a défilé pour la fête des grattons la semaine précédente. Il est toujours aussi magnifique avec ses décorations de fleurs naturelles posées sur les murs végétaux.

La balade gourmande des vignerons à Châteaumeillant
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article