La fête des vieux outils à Rezay

Publié le par nous-en-boischaut-sud

Un collectionneur passionné ouvre son garage, il est rempli d’outils anciens provenant de divers métiers, tous sont soigneusement rangés, étiquetés ; tous sauf quelques uns : « Celui-là, je ne sais pas ce que c’est ! ». Des professionnels des vieux outils exposent leurs raretés ; à côté, des amateurs éclairés proposent leurs stocks. Mais des stands montrent aussi les outils spécifiques de l’artisanat d’aujourd’hui. Chaque stand serait l’occasion de questions innombrables, auxquelles les exposants sont prêts à répondre !

La fête des vieux outils à Rezay

Donc on trouve de tout à la nouvelle fête des vieux outils de Rezay ce 23 septembre ; cela va de l’évolution de la hache entre la pierre taillée et l’âge de bronze, avec les pointes de flèches associées, jusqu’aux outils de nos artisans actuels.

La fête des vieux outils à Rezay

A l’opposé, Isabelle Chapuis nous présente les trois outils de base de la bourrellerie, ils sont utilisés encore actuellement : le couteau demi-lune pour couper le cuir, l’alèse pour le percer et la couture au point sellier avec deux aiguilles sur le même fil, la seule façon d’obtenir des coutures solides, et ceci n’est pas réalisable à la machine !

La fête des vieux outils à Rezay

Le travail de l’osier revient en vogue dans le cadre des activités de loisir, d’ailleurs dans ces clubs circulent très souvent de nouvelles idées d’outils spécifiques. Mais ici, notre artisan présente la fabrication d’un chapeau en osier, travail particulièrement fin. Et pour ce travail, il a conçu un banc spécifique permettant de faire évoluer son modèle en cours.

La fête des vieux outils à Rezay

Les chapeaux étaient plus généralement réalisés en paille. Nous découvrons une collection impressionnante de fendoirs à paille réalisés en os, en buis ou en plomb. C’est ici la présentation d’un spécialiste pointu.

La fête des vieux outils à Rezay

Plus proche de nous, les outils de l’agriculteur ou du vigneron sont une source de nostalgie, vestige d’une civilisation disparue que beaucoup ont connu. Chaque outil était parfaitement adapté à son usage et à résoudre, avec les moyens disponibles à l’époque, les problèmes qui se posaient.

La fête des vieux outils à Rezay

A l’intérieur de la salle des fêtes nous découvrons une présentation de l’évolution de la batteuse, depuis les gaulois jusqu’aux années 1950 à travers toute une série de maquettes réalisées avec un soin et une rigueur extrême (la faucheuse gauloise a été réalisée d’après un bas-relief de Montauban sous Buzenol (Belgique). Et toutes les maquettes fonctionnent !

La fête des vieux outils à Rezay
La fête des vieux outils à Rezay

A l’extérieur, profitant d’un grand espace, nous assistons à une démonstration de fabrication de cordes.

La fête des vieux outils à Rezay

Merci aux organisateurs et nous espérons nous retrouver l’année prochaine pour une nouvelle fête des outils à Rezay.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article