Dans le sud du Pays Berry St Amandois

Publié le par nous-en-boischaut-sud

L’équipe de l’Atelier du Grand Planche à Loye sur Arnon a fait un travail formidable ! Ils sont allés dans nos maisons de retraite (Lignières, Saulzais, Châteaumeillant, Le Chatelet, St Amand-Montrond) et ils ont donné la parole à nos anciens. Là, par la magie de la communication, des personnes, souvent enfermées dans leur monde intérieur, se sont éveillées, l’œil a scintillé, la parole s’est débridée, la communication s’est propagée et un monde ancien s’est révélé.

L’atelier du Grand Planche a illustré en images ces témoignages avec des peintures, aquarelles, photos, macros appropriées.

Expo-sud-Berry-St-Amand 2925  Expo-sud-Berry-St-Amand 2938

 

Un monde disparu ressort où la pression sociale était forte, un monde replié sur lui-même : « J’aurais bien voulu continuer l’école mais je n’ai pas pu, j’ai été placée comme bonne, c’était comme cela partout en campagne ».  La vie familiale n’était pas dénuée de difficultés : « A l’époque, on ne séparait pas, alors on s’arrangeait l’un avec l’autre » ; « la cohabitation avec toute la famille, les grands parents, les oncles, les tantes dans la même maison, c’était pas bien toujours d’accord ce monde là».

Expo-sud-Berry-St-Amand 2953

 

Les loisirs étaient limités : « Voyager à la campagne, c’était très difficile pour quelqu’un qui avait un commerce ou des bêtes, il ne pouvait pas dire à son voisin : garde mes affaires, je vais me promener »

 Expo-sud-Berry-St-Amand 2952 Expo-sud-Berry-St-Amand 2940

 

Mais ce monde fermé était aussi un monde de solidarité dans lequel le sentiment de former une communauté était fort. Les loisirs, modestes étaient également l’occasion de renforcer ces liens. « Tous les gens se rassemblaient pour faire la moisson, le soir on dansait la moitié de la nuit ». « J’aimais faire le marché à Préveranges ou à Châteaumeillant. Tout le monde se connaissait. Ça  racontait les histoires du pays, le principal … et plus ».

 

Ces ainés nous transmettent aussi toute leur sagesse : « Je pense que quand les enfants sont heureux, ils trouvent leur voie tout seuls, il faut tâcher de les rendre heureux », « Aux jeunes, je leur dirais de chercher toujours, d’être toujours à la recherche des gens, des choses, d’aller loin, d’être curieux, d’oser. On apprend toute sa vie ».

Expo-sud-Berry-St-Amand 2943

 

En regard, des textes de nos grands écrivains de la région sont présentés : Jean Giraudoux, Alain Fournier, George Sand. Leur art est de révéler ce qui est intemporel dans notre région reposant sur des  sentiments de calme, de paix…

 

Pour accompagner ces témoignages, peintures de paysages et nature, très belles aquarelles sur nos bourgs ainsi que des photos nature souvent en macro.

Expo-sud-Berry-St-Amand 2970 Expo-sud-Berry-St-Amand 2945

 

L’atelier a réuni une documentation imposante sur un mode de vie qui a disparu et dont la transmission est de plus en plus difficile « Nous pouvons en parler avec nos enfants, mais nos petits enfants, nos arrières petits enfants ne peuvent plus comprendre ».

Parallèlement, l’équipe est allée à la rencontre des enfants dans des centres de loisirs pour découvrir leurs envies et leur vision du territoire. Le résultat ?  « Ce que les enfants aiment ici : faire du vélo, rire, se promener dans les champs, jouer au foot, sortir ensemble, le calme, aller à la pêche, courir, voir les animaux de la forêt, regarder les étoiles, caresser un cheval … », avec une remarque intéressante : « Ici il y a plus de nature que de pollution » !

Expo-sud-Berry-St-Amand 2957

 

L’exposition est magnifique, allez la voir, elle se poursuit jusqu’au 23 mars, Place Carrée à St Amand Montrond, mais après … Il serait vraiment dommage que cette masse de documents assemblée ne soit pas exploitée plus avant.

Cette exposition a également fait l’objet de la rédaction d’un très beau Carnet de Voyage « Au Sud du Pays Berry Saint-Amandois » avec de nombreux textes poétiques d’Isabelle Milleret reprenant gravures, images de l’expo.

 

 

Quelques pensées péchées au hasard de la lecture des classeurs exposés :

 

«Garder ses moutons, c’est aussi plaisant que n’importe quoi d’autre »


« je n’ai pas voyagé. C’est le Berry qui m’a retenu, les habitudes, le quotidien, la vie ….. »


«Chaque fois qu’on revient de voyage, on ne revient pas pareil ».


«J’ai très peu voyagé dans d’autres pays, mais les livres étaient mes voyages ».


«Le bonheur c’est de s’entendre ensemble …………»


« c’est être honnête envers soi et les autres »


« Ce qui est important, c’est l’entourage : la famille, l’amour des autres et aimer les autres – se soutenir entre nous »


«Je n’ai jamais rien vu qui aurait pu nous séparer, même si on se disputaient, des fois »


« On ne parle pas assez des valeurs familiales……. »


Témoignage : "mes voyages,  c’étaient des voyages un peu particuliers. C’était un voyage humanitaire, après la guerre. Quand on partait en Pologne, on  portait des médicaments, des vêtements et de l’alimentation pour les polonais……………. "       


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fadette 16/03/2013 14:44

Bravo pour ce compte-rendu : commentaires et photos ! J'ai visité l'expo cette semaine, et partage totalement votre enthousiasme. Quelle réussite ! Je suis admirative devant la qualité du travail
effectué.

nous-en-boischaut-sud 17/03/2013 12:34



Vous pouvez retrouver d'autres regards sur cette exposition sur : http://www.femmesenberry.fr/le-blog/