Le marché au village, à Reigny

Publié le par nous-en-boischaut-sud

A Reigny, 270 habitants, ce n’est pas le marché tous les jours, c’est une fois par an, et cette année c’était le 24 mars ! Alors ce jour là, les tentes avaient envahi la place du village.

marche-a-Reigny 2983

 

 

Et pour le marché, les producteurs locaux étaient venus proposer leur production. Le fabricant de fromage de chèvres, de Reigny, avait adapté ses produits à la saison, avec des cloches de fromage (de Pâques) décorées à la cendre. Il côtoyait le producteur d’escargots qui avait cuisiné ses produits en tourte ou pâtés, plus loin un charcutier bio et un producteur de safran avec ses produits dérivés. Ce n’est pas sur tous les marchés que vous trouvez des produits aussi raffinés !

 marche-a-Reigny 2977 marche-a-Reigny 2975

 

Il y avait même des volailles vivantes.

marche-a-Reigny 2974

 

 

De nombreux artistes étaient également présents, tel ce sculpteur sur bois, à la tronçonneuse, qui avait participé à la dernière séance de sculptures monumentales en forêt de Tronçais[1] en 2012, des tourneurs sur bois exposaient également leurs œuvres.

marche-a-Reigny 2978 marche-a-Reigny 2979

 

Des artistes de la dentelle au fuseau travaillaient devant nous tandis qu’une potière des Archers exposait sa production de poterie utilitaire ou de décoration.

marche-a-Reigny 2984  marche-a-Reigny 2986

 

Ce ne sont que des exemples car beaucoup d’artisans d’art étaient présents dans la salle des fêtes, à laquelle était adjointe une tente, ou près du restaurant des Tournesols. Beaucoup d’idées de décoration à l’approche de Pâques !

Mais, le 24 mars, nous sommes au printemps, les petites fleurs, les plantations… un pépiniériste avait donc installé son étal.

marche-a-Reigny 2985  marche-a-Reigny 2981

 

La maison école du Grand Meaulnes était également présente, mais ce n’est pas cela qui intéressait les enfants : eux,  pendant ce temps là, ils décoraient les œufs de Pâques !

 

marche-a-Reigny 2973

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article