New Orleans et Châteaumeillant

Publié le par nous-en-boischaut-sud

Ah bin dis gas, c’était « show » ce vendredi culturel du 9 novembre à Châteaumeillant.

Une bande de joyeux compères «  LES COPAINS D’ABORD » sont venus nous  offrir un moment de musique jazz New Orléans.

Ils étaient 7 gais lurons, de notre région principalement, et pour la plupart jouant  ensemble depuis 20 ans. Marcel, le doyen, portait allègrement et jazz(yment) ses 81 printemps.

2012-divers 2543 2012-divers 2550

 

Nous avons eu droit à quelques uns des meilleurs standards de jazz N.O, depuis le début avec les « marching band », puis les créations des années 20 (crise de 1929 et prohibition) puis enfin le renouveau des années 40 et le jazz de Sydney BECHET en France, sans oublier évidemment un morceau de musique qui suit les enterrements (enterrements qui ne sont pas tristes à la Nouvelle Orléans).

Tout y était : le swing de la musique, la beauté des instruments dont la fameuse planche à laver (ses doigts de fée  et ses poëts- poëts, l’énergie et le plaisir des musiciens de jouer ensemble et pour nous, l’enthousiasme  de la salle ; le tout émaillé  d’historiettes, de  petits gags et de bons mots, relayés par le public bien présent.

 2012-divers 2555  2012-divers 2549

 

Ce fut une soirée amicale, pétillante et généreuse.

2012-divers 2554 Copains

 

Vous n’avez peut-être pas pu venir et c’est dommage.

Evidemment, si nous étions tous venus, il n’y aurait probablement pas eu assez de sièges mais finalement, qu’importe, avec le New O…………………, on peut danser.

Pourquoi « Les Copains d’abord « : parce que c’est le premier morceau de musique joué lors de la création du groupe ; c’est d’ailleurs celui-ci qui a, cette fois, clôturé le concert.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article