Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 14:43

Le centre de la presse est maintenant hébergé à l’ancien presbytère de Maisonnais. A l’intérieur, nous y sommes accueillis par les caricatures de députés de la région au 19ème siècle, à la « une » de journaux de l’époque.

Mr Pascal Roblin, président de l’association qui gère ce centre nous rejoint pour nous faire partager, avec toute sa verve et son enthousiasme, sa passion pour l’histoire de la presse écrite.

Ce centre s’est donné pour mission de conserver et de mettre en valeur revues et journaux anciens, l’objectif à terme, serait de créer un centre de recherche consacré à la presse écrite, mais il est d’ores et déjà possible mener des études à partir des documents archivés à Maisonnais. Ce stock de plus de 250 000 publications est aussi évidemment un vivier immense permettant de monter des expositions sur des thèmes très variés.

Après ce hall d’entrée nous passons dans une salle de lecture, au mur une petite histoire de la presse illustrée par des numéros marquants. Le premier journal parait en France en 1631, c’est  « La Gazette » de Théophraste Renaudot, un exemplaire de cette même année est présenté. Avec la révolution française, le nombre de publications explose,  tout le monde a entendu parler de Marat et de son journal « L’Ami du Peuple »,  un exemplaire est aussi affiché sur le mur ; on suit l’histoire de France avec un journal datant du Premier Empire (la liberté de la presse s’était alors fortement restreinte), puis une nouvelle explosion de la presse écrite se produit avec la révolution de 1848, elle est également illustrée par des publications de l’époque. La Troisième République sera la période glorieuse de la presse, des « unes » marquantes sont présentées : la mort de Victor Hugo, le « J’accuse » de Zola à la une de « L’Aurore » (exemplaire découvert par hasard chez un habitant de Rezay), la déclaration de la guerre de 1939, la « une » de « Combat » du 8 mai 1945 avec un éditorial d’Albert Camus mettant en garde contre l’arme nucléaire, réellement un précurseur … Ecrivains et journalistes font bon ménage !

Cette petite exposition permet de saisir l’histoire de France d’une autre façon, telle que les personnes de l’époque ont pu la vivre, avant que ce soit l’histoire, alors que ce n’était que les nouvelles. Elle permet de ressentir les émotions qui ont pu être les leur en lisant leur journal ; l’histoire au quotidien.

Après cet historique, on passe au concret de la vie de l’association avec la visite du stockage des publications. Le centre possède la totalité des numéros, parfaitement classés, de nos deux quotidiens régionaux « Le Berry Républicain » et de « La Nouvelle République » (depuis 1944).

Le presbytère n’est plus assez grand. Il faut maintenant passer dans un autre bâtiment pour la suite de la visite. Là est présenté une linotype, qui a révolutionné la fabrication des journaux au début du siècle dernier en permettant de composer des lignes de texte complètes en plomb et non plus de composer caractère par caractère, elle provient des imprimeries du Berry Républicain, ce type de machine est maintenant obsolète depuis une trentaine d’années.  

Dans la pièce à coté se trouve les quotidiens nationaux et régionaux ainsi que les revues. Certains titres sont particulièrement bien représentés et existent en de nombreux exemplaires, dans ce cas, le Centre de la Presse peut en vendre, par exemple, si vous voulez le numéro de Paris Match de votre semaine de naissance, le Centre peut vous le fournir.

Dans une autre salle, non ouverte au public, les bénévoles de l’association s’affairent à trier et ranger les publications que le centre vient d’acquérir. Les bonnes volontés sont les bienvenues. Le centre de la presse est une association en devenir.

Et puis on passe dans la salle des fêtes où est présentée une exposition consacrée aux présidents de la République Française, de Louis Napoléon Bonaparte à Nicolas Sarkozy, vus par la presse. On y retrouve les « unes » consacrées aux élections mais aussi aux décès de présidents, notamment le décès du général De Gaule (incluant la une de Hara Kiri  « Bal tragique à l’Elysée »). A mon avis c’est également intéressant de suivre l’exposition en sens inverse, en commençant par ce qui est notre actualité : Sarkozy, Chirac, l’actualité d’hier : Mitterrand, Giscard d’Estaing, puis on remonte dans nos souvenirs : la mort de Pompidou, celle du général De Gaulle, avant d’entrer dans l’histoire : Albert Lebrun, Gaston Doumergue, voire la petite histoire avec Deschanel ou Félix Faure et son décès tragi-comique. C'était l'actualité de nos grands-parents !

Un grand merci au Centre de la Presse de Maisonnais et à son président Pascal Roblin, qui a su nous captiver pendant près de 2 heures. Nous souhaitons que leurs vœux se réalisent et qu’ils puissent mettre sur pied ce centre de recherche sur la presse écrite qui est leur grand projet.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nous-en-boischaut-sud
commenter cet article

commentaires

  • : Nous en Boischaut-sud
  • : Découvrez les animations et manifestations dans le Berry et en Boischaut sud, préparez vos sorties grâce à notre agenda
  • Contact

Les fêtes, animations qui égrènent le calendrier de nos villages sont un des attraits de notre Berry : entre Châteaumeillant, Le Chatelet, Lignières, La Châtre, Ste Sévère ... Retrouvez-les dans notre agenda et découvrez les compte-rendus des activités auxquelles nous avons participé.

Nous sommes maintenant également présent sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/Nous-en-Boischaut-Sud/280616368744563?ref_type=bookmark

Venez nous rendre visite

Merci Marie-France !

Affiches

UA-62890623-1