Le Berry dans la guerre

Publié le par nous-en-boischaut-sud

Michel Cluzel, l’auteur castelmeillantais qu’on ne présente plus, nous revient avec la deuxième partie de son « Berry dans la Guerre » ; son premier ouvrage traitait de la période 1939-1942, celui-ci nous replonge dans la période 1942-1945.

Le Berry dans la guerre

Mélange de souvenirs et de témoignages, il nous parle d’une histoire qui n’est pas dans les livres d’Histoire : pas de vision stratégique ou de géopolitique ; ici des hommes et des femmes pris dans la tourmente de ce temps.

Michel Cluzel n’a pas été un acteur de cette période, les acteurs deviennent rares, il en a été le témoin : il avait 10 ans en 1944. Il raconte comme seul peut le faire quelqu’un qui a connu cette époque et ses mentalités ; les générations futures n’auront plus cette même proximité pour comprendre comment les gens de cette époque vivaient la situation.

Il en résulte une série de témoignages forts avec parfois des moments d’émotions extrêmes, tel le témoignage de cette petite fille juive réfugiée à Genillet, parfois des moments intenses, tout en retenue, comme le récit de cet otage d’Argenton sur Creuse. Toujours, Michel met en avant l’aspect humain face à des circonstances hors norme.

Pour cet ouvrage, Michel Cluzel a, bien sûr, profité de son statut de témoin de l’époque, le livre fourmille d’anecdotes, mais il a aussi bénéficié de son passé de correspondant de la presse locale, ce qui lui a permis de rencontrer de nombreux acteurs de l’histoire. Il nous fait revivre la guerre à Châteaumeillant et sa région (le premier parachutage de Beddes, le crime de guerre du 27 juin 44 ou l’attaque allemande à Vijon entre autres), mais il nous entraîne aussi, avec les berrichons de souche ou d’adoption qu’il a rencontrés, dans la fournaise de Mortain en août 44, à Dachau ou à Bir Hakeim, dans le désert libyen, face à Rommel.

Voici donc un livre, écrit dans un style vivant et agréable, indispensable pour tous ceux qui s’intéressent à notre histoire récente, un livre à garder comme référence et à consulter.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article